Menu

Au nom du père et de la mère.

Au nom du père et de la mère.

Le bébé jusqu'à 18 mois vit dans un cercle plus ou moins fermé en fusion avec sa mère: la relation pour le nourisson est vécu à deux peu importe la personne.
Il est resté neuf mois dans son ventre en parfaite symbiose avec elle et il va lui falloir apprendre à s'en détacher. Vont se succéder les étapes nécessaires à l'individualisation .
Dans le fonctionnement de l'enfant au moment de sa naissance il est un : l'enfant obéit à l'image de la mère, c'est l'identification primaire: il s'identifie dans son regard car ne sait pas exister seul. Il y a un vraie dépendance à la mère, nécessaire et primordiale pour sa croissance physique et psychique. Il se cherche dans ses yeux ce afin de valider cet amour existentiel, car sans elle, sans ce regard renvoyé il se sentira non désiré, pensant que si sa mère ne l'aime pas, c'est de sa faute. C'est durant ces 18 mois que l'enfant devrait développer" l'estime de soi", phase correspondant à l'image que va lui renvoyer sa mère. Image qui devrait être le continuum de  ce narcissisme primaire développé in-utéro, narcissisme correspondant à ce fait qu'un foetus se développe en ayant tout ce qu'il désire .
A partir de 18 mois c'est au père de prendre le relais: à partir de ce moment l'enfant va entrer dans la phase dite secondaire et il devrait  obéir au modèle que représente le père dans le cadre familial et social.  De 18 mois à 3 ans, c'est au père de guider les pas de son enfant, ce qui lui permettra d'accoster avec plus ou moins de facilité le reste du monde à l'âge adulte et d'acquérir la "confiance en soi".
Ces deux rôles sont complémentaires et en aucun cas ne s'opposent, ni ne rivalisent  d'où l'importance de laisser à chacun des parents sa place dans l'éducation de l'enfant 

24 juillet 2019
Déposer un commnentaireRetour
Commentaires
Vous devez être connecté pour déposer un commentaire

Florence Cohen 2021 - Connexion - Mentions Légales - Politique Vie Privée - Gestion des Cookies