Menu

La tempête émotionnelle .

La tempête émotionnelle .

Nous sommes soumis durant la journée à des émotions contraires qui s'agitent en permanence mais que l'on contrôle de peur de paraître ridicule .
On se sent mal à l'aise face à des décisions prises par des collègues de travail, un patron, un mari, un tiers ou une tierce personne et la plupart du temps la réaction sera de se taire ou de poser un arrêt maladie .
A lire cela à l'air évident , vous vous dites " oui c'est vrai" , à vivre c'est compliqué jusqu'à ce qu'un jour cela devienne un enfer .

Le début de l'enfer s'installe lentement et commence à perturber le sommeil,  j'entends un sommeil qui se dégrade d'année en année et pour lequel chaque individu se dit que c'est normal car les écrans sont devenus des ennemis invisibles contre lesquels on ne peut rien faire . Ou bien vous suivrez peut-être une cure de magnésium ou d'un autre produit pour vous leurrer sur ce fait: je vais retrouver un sommeil de bébé . Mais rien n'y fait .
Et en attendant les nuits passent, se succèdent et dégradent un peu plus votre quotidien journalier .
A cela s'ajoute des douleurs physiques, des maux variés voir une sourde et lente dépression qui s'installe .
A ce moment là vous allez vous dire que, changer de travail, changer de partenaire, changer de ville réglera votre problème et: soit vous arrivez à changer l'une des données , soit cela reste fantasmatique .
Une des données est changée mais quelques mois plus tard revient cette incompréhension , une désillusion et vous ne comprenez pas pourquoi .

Il faut savoir qu'un changement, qu'un déménagement est vécu comme un traumatisme, une perte qu'il sera nécessaire d'évacuer pour passer à l'étape d'après .

Chaque non-dit génère une tension qui va se loger dans le corps, dans l'esprit et lorsqu'un drame survient comme le décès d'une personne ou une séparation, un divorce , l'accumulation de ces émotions qui stagnent depuis la nuit des temps va tenter de forcer le passage pour vous permettre d'évacuer votre peine, votre tristesse .
Vous imaginez grandement le scénario si vous n'avez pas cette habitude , celle de parler , de dire, de ressentir de la peine, de la tristesse, de la colère . C'est votre corps qui exprimera ce malaise soit par des tensions de plus en plus fortes, soit pas des maladies récurrentes et chroniques mais aussi par des maladies plus graves .

En sophrologie tout comme en psychanalyse , on relie le corps et l'esprit pour permettre à la respiration de faire son travail dans le cas de la sophrologie et au psychisme de permettre d'exprimer les non-dits dans le cas de la psychanalyse .

En avez-vous assez de ressentir ce mal-être dans votre vie de tous les jours ?
En avez-vous assez de ressentir ces douleurs incommodantes dans tout votre corps ?
De mal dormir ?
De mal vous nourrir, de prendre du poids ?

Je vous propose un bilan pour établir avec vous ce qui dysfonctionne et voir ensemble une proposition d'accompagnement qui pourra vous convenir soit en sophrologie, soit en psychothérapie ou en psychanalyse .





27 mai 2020
Déposer un commnentaireRetour
Commentaires
Vous devez être connecté pour déposer un commentaire

Florence Cohen 2020 - Connexion - Mentions Légales - Politique Vie Privée - Gestion des Cookies