Menu

Lors d'un deuil, la souffrance ressentie c'est l'affect lié au souvenir.

Lors d'un deuil, la souffrance ressentie c'est l'affect lié au souvenir.

Trop encore le deuil est lié à un décès, à la perte d'un être proche .
Pas assez on le relie à une séparation: et pourtant la souffrance ressentie est loin d'être en deça par rapport à la mort qui vient faucher quelqu'un que l'on a connu.

La différence est que malgrè une séparation, un divorce, l'autre est toujours en vie et souvent martèle à la porte les regrets, une forte culpabilité , des scénarios qui par moments s'imposent comme un film auquel on imagine une suite: et si j'étais resté(e) marié(e) ?
-Pourquoi n'est-il, n'est-elle plus là ?
-Avec qui vit-il, vit-elle aujourd'hui ? on le sait plus ou moins, les réseaux laissent entrevoir qu'il ou elle a refait sa vie .

Dans les semaines, les mois qui suivent une séparation, le souffle est court, tout se rappelle à la vie que l'on a passé ensemble .
Le corps est soumis à des tensions car chaque minute qui s'égrenne nous sommes plongé(e)s dans la vie d'avant . Pour un peu que l'on rencontre une personne juste après, il ou elle ne fera rien comme l'ex , tout s'embrouille, la tristesse, la peine, la colère, l'impuissance , l'envie de revenir en arrière et pourtant...il faut bien avancer sans lui, sans elle .

Au bout de quelques années, on ne comprend pas pourquoi on ne rencontre encore personne avec qui refaire sa vie ou bien, d'autres s'en sont-ils mieux sorti(e)s ?
Des ex-couples restent en lien pensant que l'amitié a remplacé l'amour ce qui va accroitre la confusion si l'on souhaite se remettre en couple.

Qu'en est-il de ces endroits, de ces ruelles, de la couleur des voitures, d'une scène de film, de l'odeur d'un croissant, de la devanture d'une boulangerie qui sans crier gare nous percute l'âme comme si l'autre était encore là, près de nous .
Qu'en est-il de ces : et si , et si....inlassables répétitions pour lesquelles on n'a pas de réponses .
Que devient-il ? Où vit-elle ? Est-il ou est-elle heureuse ?

L'avez-vous compris ? la différence entre ces deux pertes c'est que celle d'un divorce, d'une séparation est  liée à l'espoir, à ce quelque chose d'encore possible , pas totalement terminé .

-Vous souhaitez parler de votre séparation, du deuil difficile à faire ?
-Vous souhaitez être écouté(e) , faire de la place à vos émotions, les accueillir ?
-Souhaiteriez-vous à nouveau respirer, être plus en lien avec vous même ?

Je vous propose une séance gratuite de 30 mn et ensemble nous ferons le point pour déterminer l'accompagnement qui sera le plus approprié .








16 janvier 2021
Déposer un commnentaireRetour
Commentaires
Vous devez être connecté pour déposer un commentaire

Florence Cohen 2021 - Connexion - Mentions Légales - Politique Vie Privée - Gestion des Cookies