Menu

D'où vient vraiment la prise de poids à la ménopause ?

D'où vient vraiment la prise de poids à la ménopause ?

La prise de poids est notre bête noire durant toute une partie de notre vie , voire toute notre vie .
Trop manger, compter les calories, maigrir, reprendre les kilos perdus pour au final ne jamais être satisfaite de l’image que nous renvoie le miroir , c’est le fléau du XXIème siècle alimenté par les médias , les régimes soit disant miracles et les photos retouchées de femmes minces auxquelles beaucoup de personnes vont vouloir s’identifier .
Qu’est-ce qui change à la pré-ménopause et comment la plupart des femmes ne prennent pas de poids ? Et oui ça existe car si nous sommes bien informées et bien entourées durant cette phase, notre poids reste à l’identique .
Entre idées reçues, articles qui ne fait que décrier cette période ( alors que c’est une métamorphose merveilleuse, ) comment y voir clair ?

Comment je suis devenue infaillible ( enfin presque ) sur la question du poids.

Je suis Florence Cohen, sophrologue, psychanalyste , praticienne en psychothérapie, alliée des femmes de 50 ans et + qui veulent renouer avec la joie pour développer THE confiance en leur potentiel féminin .
Ce métier est une vocation, un métier de reconversion après avoir travaillé plus de vingt ans en entreprise.
Le poids, les régimes furent mon pire cauchemar pendant plusieurs années et aujourd’hui n’ont plus aucun secret pour moi .
Suite à ce que j’appelle des séries en chaîne d’évènements compliqués il y a trente ans, j’ai pris beaucoup, beaucoup de kilos mais j’ai eu la chance de les perdre en dix années . Je dis « chance » car je n’ai plus jamais re-grossi et aujourd’hui quand je sens que mes vêtements me serrent d’un peu trop prêt , tout d’abord j’accuse la machine à laver de les avoir rétrécis avant de me dire que j’ai du trop abuser d’une nourriture différente de ce que je consomme  et donc je me rééquilibre très vite, le tout sans balance .

Je ne suis pas là pour vous dire ce que vous devez manger , car le taux d’échec des régimes est de 96% et il ne faut pas moins de 5 ans au cerveau pour valider une perte de poids importante : autant dire un combat perdu d’avance .
Mais si j’ai réussi à remporter ce bras de fer, d’autres peuvent également y arriver car il n’y a pas que ce que vous mangez qui importe .

Changer sa façon de s’alimenter ne se fait pas en quinze jours, ni en six mois .
C’est une transformation jusqu’à la fin de votre vie .

Votre plus bel allié est le temps car vos goûts changent en fonction de votre corps qui évolue lui aussi et ce quelque soit l’âge que vous avez .
Et il faut se rendre à l’évidence que même durant nos cycles menstruels c’était loin d’être simple.

Pendant la ménopause, est-ce que je grossis ?

Lire la suite

08 septembre 2021
Déposer un commnentaireRetour
Commentaires
Vous devez être connecté pour déposer un commentaire

Florence Cohen 2021 - Connexion - Mentions Légales - Politique Vie Privée - Gestion des Cookies

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib