La culpabilité aux oubliettes après un divorce.

La culpabilité aux oubliettes après un divorce.

Il y a les émotions: tristesse, colère, peine, honte, dégoût...

Et la culpabilité fait partie de ce quelque chose qui alimente ces émotions, que ce soit pour moi, ou lorsque j'échange avec des femmes divorcées, ou bien encore avec mes propres clientes. 

Alors, je le sais, tu as l'envie de te sentir belle, fun, libérée, tranquille, reposée, vivre enfin ce que tu souhaites vivre. Après tout, ça n'appartient qu'à toi et tu as bien le droit. Tu te voyais déjà « en haut de l'affiche », pour faire un coucou à Charles Aznavour, mais on sait que la réalité est tout autre. 

Tu es fatiguée, tu es lassée, tu as beaucoup de douleurs physiques aussi. Tu ne sais plus, en fait, comment avancer depuis que tu as divorcé. Tu culpabilises au moindre fait, au moindre geste. Tu te rends aussi responsable de cette rupture, de ce divorce. 

Alors, je le sais, ce n’est pas du tout évident. 

La première chose que je peux te dire, c'est que si tu as choisi de divorcer, ou bien si tu subis aussi une séparation, il faut savoir que l'une et l'autre, on se sent abandonnée, on se sent délaissée. 

Et c’est loin d'être simple. 

Mais j'ai envie de dire que tu as autre chose à vivre. Alors, pourquoi attendre ?

Pourquoi te flageller à te dire que tu as eu tort de dire ceci ou de faire comme cela, que tu aurais pu éviter de… ?

N'as-tu pas envie d'être pleinement confiante lorsque tu sors te promener, juste te promener, ou bien pleinement heureuse lorsque tu vas voir un bon film, ou bien pleinement libre si tu décides d'aller dans un restaurant et partager un tête-à-tête avec toi-même ?

Est-ce que cette culpabilité, tu n'en a pas ras le bol ? Est-ce que tu n'as pas envie de la mettre aux oubliettes ?

Alors, j'ai réuni quelque chose que j'ai voulu simple d'accès, simple pour comprendre la vie après une rupture amoureuse. C'est des années de recherche, c'est des années de vie personnelle dans laquelle j'ai fait face, moi aussi, à tous ces changements, à toutes ces émotions qui sont très difficiles à traverser : la colère, la tristesse, la peine, la honte, il y avait très peu de joie. 

Et donc, pour te permettre de comprendre où tu en es, mais également pour savoir quelles pistes tu pourrais explorer pour moins culpabiliser, j'ai confectionné un pack, concocté quelque chose dans lequel tu vas retrouver une des étapes dans laquelle tu es aujourd'hui, forcément. 

Il y a cinq étapes, c'est juste trouver laquelle, pour toi, te correspond aujourd'hui. 

Il y a également trois clés essentielles qui te permettent d'essayer de continuer d'avancer pour ne pas t’enliser dans des choses qui sont inutiles. Donc ces trois clés, c'est comme un porteclé, tu les as sur toi et tu les utilises quand tu veux, quand tu peux, mais souvent. 

Et puis, enfin, il y a le petit cadeau bonus, la petite pépite. Tu vas te dire « c'est quoi, cette pépite ? » C'est mieux qu'un thé chaud, c'est mieux qu'une capsule de café ou de thé à mettre dans une machine, ça va beaucoup plus vite. Tu l'as sur toi en permanence et tu l’actionnes toute la journée si besoin, toute la semaine si besoin, toute l'année si besoin. Il n'y a pas de contre-indication, si ce n'est de le faire, le faire, le faire, l'appliquer, l'appliquer, l'appliquer. C'est très simple d'utilité, mais je peux te garantir que ça fonctionne. 

Alors, où tu peux trouver ce pack ? 

Il est sur mon site internet Florence-cohen.fr.

Il est entièrement gratuit, il n'y a pas de piège, tu as juste à entrer ton nom, ton prénom, ton adresse mail et tu retrouves ce pack dans ton adresse mail que tu auras fournie, ou bien, tout simplement, dans tes spams parce que des fois, ça va se cacher dans les indésirables. 

J'espère, en tout cas que, tu pourras appliquer une clé, ou les trois, te reconnaître dans une des étapes, appliquer ce petit cadeau bonus. 

Pourquoi ? Parce qu'en fait, c'est en s'entraînant que l'on a d'autres résultats. Si l'on reste cloîtré, enfermé dans cette culpabilité, sans rien faire, en ressassant cette colère, cette peine, cette tristesse que l'on ressent, rien ne bouge. 

Alors que même si tu es encore en colère, même si tu ressens encore de la tristesse, même si tu ressens encore de la peine et que tu utilises ces clés, et que tu utilises cette petite pépite au quotidien, à un moment donné, tu vas voir que ce que tu ressens en désagréable va se transformer petit à petit en quelque chose de plus respirable, en quelque chose de « waouh, là, je me sens mieux ». 

Même si ça ne dure pas toute la journée, tu vas commencer progressivement à te sentir mieux, puis peut-être te sentir bien et peut-être te sentir super bien. Mais pour ça, applique, entraîne-toi, même si ça te semble compliqué. 

Le souci, c'est qu'on s'est entraîné pendant des années à aller mal. Et ça, c'est vrai que c'est quelque chose que la société fait très bien, mais que, nous-mêmes, on fait également très bien en ressassant toujours les mêmes choses négatives, en se disant qu'on n'est pas bien, qu'on est nul, qu'on n'est pas capable. 

Mais stop ! 

Vous avez vraiment des ressources insoupçonnées. C'est ça qui est dommage parce que vous ne le voyez pas. Vous avez des capacités hors normes. Vous n'avez plus 20 ans, vous en avez 40 et plus, vous avez acquis de la bouteille, vous avez acquis plein de belles choses qui aujourd'hui ne demandent qu'à sortir pour faire fleurir à nouveau votre vie. 

Allez, je vous le répète pour ne pas que vous ayez à réécouter la vidéo d'il y a quelques minutes. 

Si vous souhaitez télécharger mon pack, c'est sur mon site internet Florence-cohen.fr. 

Vous allez rentrer votre nom, votre prénom, votre adresse mail pour découvrir les cinq étapes et vérifier où vous en êtes, les trois clés à activer dès maintenant, et la petite pépite bonus à vivre sans modération. 

 

03 avril 2023
Déposer un commnentaireRetour
Commentaires
Vous devez être connecté pour déposer un commentaire

Florence Cohen 2023 - Connexion - Mentions Légales - Politique Vie Privée - Gestion des Cookies

Double-Y